6 raisons pour lesquelles les Macbook sont de meilleurs ordinateurs

Les débutants en informatique se posent régulièrement la question : PC Windows ou Mac ? Notre auteur invité Michael Hülskötter a rédigé sa liste de raisons. Lisez ici sa liste ultime et parfois subjective des raisons pour lesquelles les Mac sont meilleurs :

1. Productivité

Cela peut paraître simpliste, mais c’est mon expérience : on est plus productif sur Mac. Du moins, moi. C’était un processus graduel. Sur mon bureau, à la fin des années quatre-vingt-dix, il y avait plusieurs PC et un Mac. Sans que je m’en rende compte au début, j’ai commencé à travailler de plus en plus avec le Mac. Début 2001, j’ai envoyé promener tous les PC et depuis, je ne possède plus que des Macs. Le système lui-même, mais aussi la plupart des programmes, sont tout simplement meilleurs, plus orientés vers les solutions. Moins de fonctions, plus de résultats.

2. Le design

Cet argument est usé jusqu’à la corde, car il ne concerne généralement que l’apparence. Oui, les produits Apple sont plus beaux. Point final. Les PC d’autres fabricants offensent mon œil, ils sont même souvent carrément laids. Mais il n’y a pas que ça. Un bon design signifie aussi une bonne fonctionnalité. Et sur le Mac, c’est le cas. À commencer par les nombreux détails astucieux comme le connecteur MagSafe, l’affichage du niveau de charge sur les ordinateurs portables et la boîte de rangement simple mais pratique des écouteurs internes Apple pour l’iPod.

Le design des interfaces utilisateur des Mac, iPad, iPhone, iPod et Apple TV est presque encore plus important. Il n’y a actuellement rien qui fonctionne mieux et qui soit plus beau. Windows 7, Windows 8 ou même Windows 10 ? Paah ! De mauvais goût, colorés et surchargés. Mac OS X, en revanche, n’est pas seulement plus beau et visuellement plus calme, il est surtout meilleur. Vous n’y croyez pas ? Faites un essai !

3. Logiciels fournis

Déballer, allumer et se lancer. C’est possible avec n’importe quel Mac, car presque tout ce dont on a besoin est fourni. Du génial Photos et iMovie au carnet d’adresses, au client de messagerie et au calendrier, en passant par iDVD et Garageband pour les musiciens amateurs. Pour n’en citer que quelques-uns. Je pense que 90% des utilisateurs n’ont pas besoin de plus de logiciels que ce qui est fourni. Exception faite des programmes spéciaux pour le travail.

4. MS-Office

MS-Office est un must pour de nombreux utilisateurs. C’est oublié, car il existe aussi une version Mac. D’accord, il y a et il y aura encore à l’avenir quelques petits problèmes de compatibilité. Par exemple VBA ou la connexion à d’anciens serveurs Exchange. Mais cela ne concerne que les utilisateurs qui travaillent dans des entreprises centrées sur Microsoft et qui ont un service informatique hostile au Mac et obstiné.

5. OpenOffice

Ceux qui ne peuvent pas se passer d’un pack Office peuvent également utiliser OpenOffice sur Mac. Avec NeoOffice, il existe même une variante particulièrement adaptée au Mac. Celle-ci a en outre l’avantage de comprendre le nouveau format de fichier Office basé sur XML, contrairement à l’actuel MS-Office pour Mac. Pour vous procurer et utiliser le macbook pro touch bar retina a1990, rendez-vous sur Mobilax.fr !

6. Keynote

Puisque nous en sommes déjà aux applications Office : Keynote est le meilleur programme de présentation sur le marché. Aucun autre programme ne permet de réaliser des présentations plus belles et plus convaincantes que Keynote. Je parle par expérience, car j’utilise à la fois Powerpoint et Apple Keynote. Les modèles de conception sont meilleurs avec ce dernier, tout comme l’utilisation. Je suis plus rapide et j’obtiens de meilleurs résultats.

Source : iosxpert.biz

Articles Similaires

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.