fallback-image

Multilaser MS80X – ce qu’il faut savoir

Le design de l’appareil est assez connu, mais il apporte quelques particularités très intéressantes. Dans l’ensemble, il est très similaire à l’iPhone X, y compris la présence de l’encoche et la disposition des caméras à l’arrière.

Mais le MS80X a un effet lumineux assez cool sur la vitre arrière. Quand on voit le reflet de la lumière, on a l’impression que la forme est un peu irrégulière, mais non : l’arrière est légèrement incurvé, surtout sur les bords, mais ce que vous voyez à l’écran n’est qu’un effet, vraiment. Ici, vous avez toujours le lecteur d’empreintes digitales, qui fonctionne bien, sans beaucoup de défauts et avec une bonne vitesse.

Entre autres

Les côtés n’ont pas non plus beaucoup de nouveautés. Les boutons de volume et d’alimentation se trouvent sur le côté droit, où l’on trouve également une séparation avec le nom de la marque en bas. À gauche, le tiroir à puce, avec de l’espace pour une carte d’opérateur et un deuxième emplacement hybride. Un peu en dessous, un bouton, qui sert à déclencher l’Assistant Google. Vous pouvez reconfigurer cette action entre quatre autres options, ou désactiver ce bouton.

En bas, nous avons un connecteur micro USB – qui pourrait aussi bien être déjà USB-C, mais ce n’est pas grave – et le trou d’épingle de l’iPhone, mais seulement sur le côté qui sort réellement le son. Sur le côté gauche, on trouve une prise casque et un microphone.

Le dessus est lisse, et vous pouvez voir ici que la bosse de l’appareil photo n’est pas si prononcée. Au passage, l’appareil est assez fin, et sa hauteur est inférieure à celle du Galaxy S9 Plus, dont l’écran est de même taille, les dimensions du MS80X étant de 156 x 76 x 7,7 mm. Et c’est parce que l’appareil a un menton très raisonnable et une découpe de l’écran, que vous pouvez cacher.

L’appareil est livré avec un chargeur 10W, un câble micro-USB vers USB, un extracteur de puce, un film pour verre et un étui pour le protéger des rayures et des chutes. Ce n’est pas le meilleur, mais c’est un bon début, d’autant qu’il n’est pas facile de trouver des accessoires pour un modèle connu.

Écran, audio et interface

L’écran lui-même est de 6,2 pouces en format 19:9. Il s’agit d’un écran LCD IPS qui utilise une résolution Full HD+, avec un bon affichage du contenu, tant au niveau des couleurs que de la luminosité, confortable à utiliser dans la rue et dans les environnements sombres, si vous utilisez respectivement les valeurs maximale et minimale.

L’angle de vision est tout à fait raisonnable, en fonction des conditions ambiantes. Le seul problème que nous avons remarqué est que la luminosité semble diminuer considérablement lors de la lecture de vidéos. Cela permet de prolonger l’autonomie de la batterie, mais nuit à la visibilité en fonction de l’environnement dans lequel vous vous trouvez.

Quant à l’audio, c’est l’un des plus gros points faibles de l’appareil. Le son a un bon volume, même si vous n’allez pas au maximum. Mais quel que soit le niveau, le résultat est toujours assez étouffé, avec de mauvaises basses et des aigus qui éclatent dans de nombreux cas. Mais c’est un problème qu’une bonne paire d’écouteurs – qui n’est pas fournie avec l’appareil – pourra résoudre. Découvrez la station de soudage sugon t3602 !

Interface

Multilaser fait très peu dans Android, gardant le look and feel utilisé par Google dans ses Pixels. Il y a également très peu d’applications installées sur le MS80X lorsque vous l’allumez pour la première fois. Juste l’essentiel.

Mais cela ne signifie pas que l’appareil n’a pas gagné quelques fonctionnalités supplémentaires. Par exemple, vous pouvez activer certains gestes pour ouvrir des applications. Ce n’est pas très pratique, il faut faire glisser l’écran en haut à gauche pour ouvrir une boîte de dialogue où l’on peut faire le geste programmé. Mais elle est intéressante et devrait plaire à certains utilisateurs.

Il existe également d’autres fonctionnalités gestuelles, toutes situées dans la partie  » À propos  » du menu des paramètres. Il suffit d’y aller et de voir ce que propose chaque article, et de tester si cela attire votre attention.

Ah oui, le modèle ici présent dispose d’Android 8.1 Oreo installé d’usine, avec le pack de sécurité d’octobre. Le problème de Multilaser est que la livraison des mises à jour, du moins jusqu’à présent, est très incohérente.

Source : tudocelular.com

Articles Similaires

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.