Motorola Moto G8 Play – ce qu’il faut savoir

Le Moto G7 Play est un téléphone basique qui ne s’est pas démarqué dans l’entrée de gamme et après 7 mois, il a déjà gagné son successeur. La nouveauté est un appareil au design plus actuel comprenant un ensemble de trois caméras. Cette fois, le plus basique de la ligne G se distinguera-t-il dans le segment ou sera-t-il à nouveau oublié devant de meilleures options ? C’est ce que vous pouvez vérifier dans cet examen complet.

Accessoires

Le Moto G8 Play est présenté dans un emballage vert avec le logo géant de Motorola et le nom de l’appareil estampé sur le couvercle. En plus du téléphone, vous obtenez :

  • Chargeur de puissance 10W
  • Câble USB standard A à une extrémité et C à l’autre.
  • La norme en matière d’écouteurs
  • Touche pour ouvrir le tiroir de la carte SIM et de la carte microSD
  • Manuel d’utilisation
  • Étui en silicone transparent

Conception et construction

À l’avant, le G8 Play rappelle le One Macro, tandis qu’à l’arrière, on retrouve le même ensemble de caméras alignées verticalement dans le coin supérieur gauche, comme on le voit également sur le G8 Plus.

Par rapport au G7 Play, le nouveau apporte plus d’écran et moins de bords dans un corps entièrement en plastique. Motorola a misé sur deux options de couleur, à savoir le noir Onyx et le rouge Magenta, qui va du rouge au rose en dégradé.

L’appareil a grandi et est plus lourd. Il semble que les fabricants aient oublié les consommateurs qui préfèrent les téléphones plus compacts. Même les modèles d’entrée de gamme dépassent déjà la barrière des écrans de 6 pouces. Cela rend le G8 Play plus inconfortable à utiliser d’une seule main et le plastique lisse n’aide pas à la prise en main.

Il s’agit d’un appareil qui se situe entre l’entrée et le milieu de gamme, ce qui le prive des nouvelles technologies comme le Bluetooth 5.0 ou le Wi-Fi 5 GHz. Au moins, la prise casque commune est conservée, ainsi que la connexion radio FM. L’ancien port micro USB a laissé place à un USB-C et le lecteur d’empreintes digitales reste dans le logo à l’arrière et fait bien son travail.

Écran et son 

L’écran a grandi, mais la résolution reste la même en HD+ qu’auparavant. Cela a réduit la densité des pixels, ce qui fait que les images affichées sont moins nettes. L’écran du G7 Play péchait par sa faible luminosité et au moins cela a été amélioré sur le nouveau. La qualité générale est décente, mais nous avons vu de meilleurs écrans dans ce segment.

Par défaut, et comme d’habitude pour les téléphones Motorola avec écran IPS, la teinte blanche est tirée vers le froid, ce qui laisse tout un peu bleuté. Vous pouvez essayer de corriger cela avec les profils de saturation, mais vous ne pouvez pas changer grand-chose.

Le haut-parleur a toujours un son mono et la puissance sonore est décente, mais il se déforme facilement lorsque le volume est forcé au maximum. Si vous recherchez une meilleure expérience multimédia, il vaut la peine d’investir dans le G8 Plus avec son système audio stéréo.

Le casque qui l’accompagne est le même que celui de la variante Plus. Il est de bonne qualité, confortable et offre un bon son. La boîte contient également quelques embouts de tailles différentes pour chaque type d’oreille.

Performances et jeux

Le matériel a changé : le Snapdragon 632 a été remplacé par le Helio P70M de MediaTek. En théorie, il est plus puissant, tant au niveau du processeur que de la puce graphique. En pratique, elle a fini par être compromise par la faible quantité de mémoire.

Motorola doit comprendre qu’avoir seulement 2 Go de RAM n’est plus suffisant pour offrir une bonne expérience Android. Encore plus dans un téléphone qui est arrivé sur le marché en coûtant plus de mille reais. La faible mémoire rend le G8 Play plus lent que ses concurrents et même que son prédécesseur. Pour trouver des piéces de mobile, rendez-vous sur Mobilax.fr !

Dans les benchmarks, l’histoire change et nous avons des scores beaucoup plus élevés qu’avant. Mais pour vous, qu’est-ce qui compte le plus : avoir de meilleures performances réelles ou des chiffres plus élevés dans les benchmarks ?

Si vous cherchez un bon smartphone pour jouer à des jeux peu payants, vous serez un peu déçu par le G8 Play. Il fait même tourner un grand nombre de jeux sans bégaiement, mais Asphalt 9 est l’un de ceux qui échappent à la règle. Pas tant par manque de puissance graphique, mais parce que certains titres de Gameloft ne tournent pas toujours bien sur le matériel de MediaTek. Déjà dans Call of Duty Mobile il est nécessaire de baisser un peu les graphismes pour avoir une bonne fluidité.

Source : tudocelular.com

Articles Similaires

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.