Motorola Moto E6 Plus – ce qu’il faut savoir

Motorola Moto E6 Plus – ce qu’il faut savoir

Motorola a lancé ce mois-ci le Moto E6 Plus, son nouveau smartphone de base qui se situe en dessous de la gamme Moto G7, mais qui arrive avec un prix supérieur au modèle le plus basique de la gamme.

Son design a été renouvelé et apporte plus de caméra qu’auparavant et adopte également l’encoche comme les autres de la gamme G7. Quels différentiels offrent le Moto E6 Plus, c’est ce que vous découvrez maintenant avec cette revue complète.

Accessoires

Le Moto E6 Plus est présenté dans un boîtier orange au ton accrocheur, peut-être une allusion possible aux options de couleur. Il est livré avec des accessoires que nous n’avons pas vus depuis longtemps :

  • Chargeur de puissance 10W
  • Vieux câble micro USB standard
  • Batterie amovible de 3 000 mAh
  • Écouteurs et embouts en trois tailles
  • Adaptateur Nano SIM vers micro SIM
  • Étui en silicone
  • Manuel d’utilisation

Cela fait un moment que nous n’avons pas vu un téléphone avec une batterie amovible, mais ce qui attire notre attention, c’est l’adaptateur micro SIM, qui est également une caractéristique en voie de disparition.

Conception et construction

Le E6 Plus apporte un design plus moderne avec des bords plus fins et une encoche sur le dessus, tout comme les modèles de la famille G7. Cela l’a rendu plus compact, nous avons 155,6 x 73,1 mm contre 160,9 x 75,3 mm auparavant. Il est également plus fin et plus léger grâce à sa batterie plus petite.

Malgré sa finition en plastique, la société a adopté des couleurs plus élégantes pour attirer le jeune public, comme l’option en rouge vif, en gris métallique et même la couleur Rubis.

Un détail curieux est que la couverture arrière est amovible, quelque chose qui a été laissé de côté par les fabricants et même par Motorola lui-même qui n’avait pas adopté ce design dans le Moto E5 Plus.

La bonne nouvelle est que vous avez accès à la batterie, qui est également amovible. Mais en contrepartie, la capacité énergétique a été fortement réduite, ce qui compromet l’autonomie.

En retirant le couvercle, vous avez également accès aux deux emplacements pour les puces, l’une de taille nano et l’autre de taille micro. Il existe également un emplacement microSD. Cela nous rappelle les anciens téléphones basiques de 2016 qui disparaissaient du marché à partir de 2017.

Il y a un lecteur biométrique à l’arrière où se trouve le logo classique de Motorola. Il fonctionne bien et reconnaît l’empreinte digitale du premier coup la plupart du temps. Il existe également la biométrie faciale, mais la différence dans la vitesse de déverrouillage est minime.

Écran et son

Son écran reste IPS LCD et a gagné quelques pixels supplémentaires. La résolution passe maintenant à 720 x 1560, ce qui représente une petite différence par rapport à ce que nous avions auparavant.

Regarder des vidéos sur le E6 Plus de 6,1 pouces sera une bonne expérience à condition d’éviter les endroits où l’éclairage est fort. Le niveau de luminosité maximal n’est pas élevé, comme c’est le cas pour un téléphone Motorola de base, et la réflexion du verre est plus élevée que ce que nous voyons habituellement dans cette catégorie.

Il n’y a qu’un seul haut-parleur en bas qui délivre une bonne puissance sonore. La qualité sonore elle-même n’est pas la meilleure et n’est pas à la hauteur des autres appareils de cette gamme de prix, surtout si on la compare aux nouveaux basiques de LG.

Il en va de même pour le casque qui vient avec : il ne fait que l’essentiel et n’excite pas en matière de son. Pour trouver la batterie du téléphone Poco M3, rendez-vous sur Mobilax.fr !

Performances et jeux

Résultats dans les repères :

AnTuTu : 77 369 points

GeekBench : 830 (single-core) et 3,728 (multi-core)

Banc GFX [hors écran] : 2,6 fps (poursuite en voiture), 9,6 fps (Manhattan) et 19 fps (T-Rex)

AndroiBench : 275,03 Mo/s (lecture séquentielle) et 111,09 Mo/s (écriture séquentielle)

Motorola a échangé Qualcomm contre MediaTek. Le processeur à quatre cœurs de l’ancien modèle est remplacé par le Helio P22 à huit cœurs et plus rapide.

On s’attendait à un bond considérable des performances, mais cela ne s’est pas produit. Le E6 Plus est un peu plus rapide que le Moto E5, et la faute en revient en partie aux mêmes 2 Go de RAM.

Ce modèle a également été lancé avec une mémoire double. Nous verrons plus tard si cela fait vraiment une différence. La vérité est que le E6 Plus est plus lent que le G7 Play et que ses rivaux d’autres marques.

La plus grande différence se situe au niveau des benchmarks, montrant que l’Helio P22 est plus puissant que le Snapdragon 425 d’avant, notamment au niveau du GPU.

Dans les jeux, cependant, la différence était minime. Le Moto E6 Plus a encore du mal à offrir une expérience fluide. Même des jeux plus anciens comme Asphalt 8 et Modern Combat 5 ne fonctionnent pas à une vitesse constante de 30 images par seconde.

Source : tudocelular.com

Articles Similaires

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.