Xiaomi Mi Max 3 – l’analyse

Xiaomi Mi Max 3 – l’analyse

Appareil photo : Le Max 3 a conservé la même caméra de 12 MP que son prédécesseur, mais a gagné un capteur secondaire de 5 MP. La qualité des photos capturées est très similaire à ce que nous avons vu dans d’autres intermédiaires de la marque, comme le Redmi Note 5.

Il y a un bon niveau de détail et une large gamme dynamique. Il est possible de remarquer un peu d’artefacts sur certaines photos, mais rien qui ne compromette les résultats. L’algorithme HDR est assez équilibré et n’exagère pas dans la saturation des couleurs. Et l’on peut dire la même chose des détails dans les ombres, qui sont très bien préservés dans différents types de scénarios.

L’appareil photo frontal est décent et est livré avec les mêmes effets d’embellissement vus sur d’autres smartphones Xiaomi. Vous pouvez faire quelques ajustements pour rendre l’effet moins agressif, mais vous ne pouvez pas le supprimer complètement.

Le caméscope est capable d’enregistrer en 4K et offre une bonne stabilisation de l’image, mais uniquement lorsqu’il filme en Full HD à 30 fps. En outre, il enregistre des couleurs plus saturées à la résolution inférieure, mais le niveau de détail est à peu près le même. La qualité de l’audio capturé pourrait être meilleure, mais les modèles de la marque pèchent toujours sur cet aspect.

Batterie

Xiaomi a inclus une grande batterie de 5 500 mAh dans le Mi Max 3, ce qui fait que l’appareil offre une excellente autonomie, même avec son écran géant. Il se classe parmi les meilleurs délivrant une charge suffisante pour une journée complète d’utilisation avec un reste important pour le lendemain. Pour vous procurer la plateforme de préchauffage pour composants mechanic ix5 max, rendez-vous sur Mobilax.fr !

Le temps de recharge est un peu long, puisqu’il faut presque 2 heures et demie. Si l’entreprise avait inclus un chargeur plus puissant, la charge rapide aurait permis de réduire le temps d’attente à moins de deux heures.

Si vous effectuez une charge rapide de 30 minutes, vous aurez un tiers de la batterie rechargée, ce qui peut rapporter beaucoup en cas d’utilisation plus légère.

Logiciel

Xiaomi a lancé Android Pie pour l’appareil à la fin du mois de février, qui est livré sous l’interface MIUI 10. Les fonctionnalités sont les mêmes que celles que vous trouverez sur d’autres appareils de la marque, et il offre de bonnes performances sans souffrir d’étouffement ou de plantage.

En plus de disposer d’une radio FM, le Mi Max 3 possède également un émetteur infrarouge, qui vous permet d’utiliser l’appareil comme une télécommande universelle pour commander d’autres appareils électroniques.

Cela en vaut-il la peine ?

Le Mi Max 3 est un grand téléphone pour ceux qui recherchent un écran géant et ne se soucient pas de la taille. C’est un appareil idéal pour regarder des films et des séries, grâce à sa batterie longue durée. Cependant, la qualité du son pourrait être meilleure, sans compter qu’il n’est pas livré avec des écouteurs.

Il est également capable d’enregistrer de bonnes photos et de capturer des vidéos en 4K, mais la stabilisation n’est disponible qu’en Full HD. Ses performances sont conformes aux attentes pour un appareil qui peut être importé pour un peu plus de 180 euros.

Dans l’ensemble, le Mi Max 3 est un bon téléphone, mais qui convient mieux à ceux qui recherchent un smartphone de taille compacte.

Points positifs

  • L’écran géant est idéal pour jouer à des jeux,

et regarder des vidéos ;

  • Batterie longue durée ;
  • Bonne performance pour la catégorie ;
  • Émetteur IR pour un contrôle universel ;

Points négatifs

  • La luminosité de l’écran pourrait être plus élevée ;
  • Pas d’écouteurs dans la boîte.

Source : tudocelular.com

Articles Similaires

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse