Samsung Galaxy A8 2018 – l’analyse

Samsung Galaxy A8 2018 – l’analyse

Matériel et jeux : Samsung a utilisé une solution propriétaire et nouvelle – au moment du lancement – comme plateforme du Galaxy A8. L’Exynos 7885 ici présent peut sembler égal au Snapdragon 660 sur le papier, mais il reste un peu juste dans la puissance délivrée à l’utilisateur, notamment en matière de graphisme.

Mais le Galaxy A8 est un excellent smartphone intermédiaire. Notre test de vitesse d’ouverture des applications était assez rapide sur cet appareil, restant proche de ce que nous avons vu sur le A8 Plus. Et aucun problème pour contenir toutes les applications que nous avons utilisées, grâce notamment aux 4 Go de RAM.

Dans les jeux, les performances sont bonnes, mais vous ne pourrez pas tirer les meilleurs graphismes des titres plus récents et plus lourds disponibles sur le Google Play Store. Fortnite n’est pas encore disponible au moment où nous avons rédigé cet article, et il n’est pas prévu qu’il le soit non plus. PUBG Mobile a bien fonctionné, avec une fréquence d’images satisfaisante sur des graphismes moyens.

Batterie

Le Galaxy A8 possède une batterie de 3 000 milliampères/heure et une autonomie égale à celle du Galaxy S9 Plus et de l’iPhone XS Max, obtenant environ 14 heures dans notre simulation d’utilisation réelle. Ce n’est pas un très bon résultat pour un intermédiaire, une catégorie dans laquelle l’autonomie est généralement supérieure aux fleurons.

C’est au moins suffisant pour que la plupart des utilisateurs puissent prendre toute la journée pour décharger l’appareil, et éventuellement rentrer à la maison avec un pourcentage raisonnable pour mettre l’appareil dans la prise sans grandes frayeurs.

D’ailleurs, la recharge est assez rapide. Le chargeur Quick Charge de Samsung, qui est fourni dans la boîte, met environ 1,5 à 1,40 minute pour faire passer la charge de 0 à 100 %.

Caméras

Lancé avec un marketing fort sur la qualité de l’appareil photo, le Galaxy A8 déçoit à cet égard. Ce n’est pas qu’il prend de mauvaises photos, mais les attentes sont élevées, et elles ne sont pas satisfaites.

En mode automatique, les photos ressortent souvent avec un faible contraste et des couleurs plus délavées que des concurrents comme le Moto Z3 Play ou le Zenfone 5. En basse lumière, même avec l’ouverture f/1,7 de la caméra principale, la qualité est faible, avec de nombreux bruits ou une image trop sombre. Mais sur cet aspect, au moins, il est en avance sur la concurrence.

Les selfies, au moins, donnent des résultats plus satisfaisants. Il reste derrière ses concurrents, avec un résultat artificiel, mais dans l’ensemble, il devrait plaire à la plupart des utilisateurs.

Un autre point faible est la vitesse de mise au point, plus lente que celle des rivaux. En outre, Samsung insiste pour ne pas proposer l’enregistrement vidéo 4K sur ses intermédiaires. Non pas que la plupart des utilisateurs s’en soucient, mais c’est un atout que les concurrents ont depuis un certain temps déjà. Pour retrouver le circuit de charge du Xiaomi poco m3, rendez-vous sur Mobilax.fr !

Conclusion

Le Galaxy A8 est un bon intermédiaire, qui est arrivé au Brésil avec un prix élevé. Comme toujours, cette valeur a baissé au fil des mois, et actuellement il est déjà possible de le trouver pour une valeur acceptable dans le cadre de ce que propose l’appareil.

Pour ceux qui n’hésitent pas à payer un peu plus cher pour bénéficier de caractéristiques telles que la protection contre l’eau et la poussière, et d’une construction élégante, c’est un bon investissement. Si vous voulez un appareil puissant avec une bonne autonomie, nous ne recommandons pas ce modèle.

Points positifs

  • Écran
  • Construction
  • Supporte 02 puces + 01 microSD

Points faibles

  • Batterie
  • Appareil photo

Source : tudocelular.com

Articles Similaires

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse