Redmi 7 – l’analyse

Redmi 7 – l’analyse

Appareils photo : Comme pour le Redmi 6, le nouveau basique chinois conserve la double caméra à l’arrière, mais le capteur secondaire passe de 5 MP à seulement 2 MP. L’appareil photo principal conserve les mêmes 12 MP que précédemment, ainsi que la même ouverture f/2.2. L’appareil photo pour les selfies a été amélioré et offre désormais une résolution de 8 MP avec une plus grande ouverture (f/2.0).

Son appareil photo ne déçoit pas si l’on considère le prix demandé. Il offre une bonne qualité d’image et enregistre des couleurs plus froides que les modèles Samsung de base. La mise au point n’est pas toujours utile lors des prises de vue rapprochées. Le niveau de détails enregistrés pourrait être meilleur, de même que le manque de netteté dans les scénarios plus larges.

Le Redmi 7 apporte une intelligence artificielle qui reconnaît certains types de paysages et tend vers des photos plus saturées lorsque le HDR est en automatique. Le fait de forcer le HDR en mode manuel vous permettra de mieux contrôler la plage dynamique et d’obtenir des photos plus claires en intérieur.

Dans ce genre de scénario, l’intelligence artificielle ne fait pas la moindre différence. Mais au moins, le Redmi 7 contrôle bien le bruit lorsqu’il y a peu de lumière. Dans les photos de nuit, nous avons moins de grain, avec de meilleurs résultats que dans le Galaxy M10 et au même niveau que le Moto G7 Power. Cependant, la mise au point souffre encore plus dans les scènes sombres.

L’avant enregistre de bons selfies, mais n’attendez pas grand-chose du mode portrait. L’effet est exagéré et présente des failles dans la séparation des plans.

Le caméscope enregistre en Full HD, et comme on peut s’y attendre de la part d’un appareil bon marché, il y a beaucoup de tremblements (surtout à l’avant). Le Redmi 7 capture le son stéréo, mais la qualité est faible.

Batterie

Xiaomi dispose d’une pléthore d’appareils dotés d’une batterie de 4 000 mAh et ne déçoit généralement pas en matière d’autonomie. Cependant, le Redmi 7 a un rendement inférieur à celui du Galaxy M10, dont la batterie est plus petite.

Ce n’est pas pour autant une mauvaise chose, puisqu’il est possible de l’utiliser toute la journée sans se soucier d’emporter le chargeur. Pour acheter un écran samsung gh81-17482a, rendez-vous sur Mobilax.fr !

Un point qui déçoit est le temps de recharge. Pour que la batterie du Redmi 7 soit pleine, il faut attendre plus de 2 heures, soit presque le même temps que le Moto G7 Power. Cependant, la batterie du rival Motorola dure beaucoup plus longtemps.

Logiciel

Contrairement aux Galaxy M10 et K12 Plus, celui-ci est déjà arrivé sur le marché avec Android Pie et apporte en plus le célèbre MIUI 10.

Il est assez personnalisé et évite ce que nous voyons dans l’Android plus propre présent dans le Moto G7 Power. Chacun a sa propre préférence, mais ce que nous voyons, c’est que l’Android modifié de Xiaomi répond bien, même dans les téléphones moins chers de la marque. L’entreprise doit juste améliorer sa gestion de la mémoire.

Le Redmi 7 devrait finir par se retrouver coincé avec Android Pie, mais il continuera à recevoir des mises à jour MIUI pendant un certain temps.

Forces et faiblesses

Points forts :

  • Options de couleurs avec effet de gradient
  • Bon écran avec protection Gorilla Glass 5
  • Performances de jeu
  • Longue durée de vie de la batterie
  • IR pour la télécommande

Faiblesses :

  • Gestion de la RAM
  • Intelligence artificielle des caméras
  • Capture audio
  • Temps de recharge

Source : tudocelular.com

Articles Similaires

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse