Motorola Moto G 5G Plus – l’analyse

Motorola Moto G 5G Plus – l’analyse

Performance : Motorola a adopté le Snapdragon 765 dans le Moto G 5G Plus. Gardez à l’esprit que cette puce est différente du Snapdragon 765G des autres intermédiaires de la 5G. Ce qui change, c’est que ce présent dans le téléphone de Motorola n’est pas optimisé pour les jeux et dispose d’un processeur et d’un GPU légèrement plus lent.

Cette petite différence interfère-t-elle avec la performance réelle ? Dans notre test de vitesse, nous avons obtenu de meilleures performances pour le Moto G en multitâche par rapport au Motorola Edge. Les 8 Go de RAM ont peut-être aidé, car les logiciels de Motorola sont assez lourds ces temps-ci.

Déjà dans les benchmarks, il tombe légèrement en dessous des autres avec Snapdragon 765G, comme c’est le cas du Mi 10 Lite de Xiaomi. Mais il réussit quand même à obtenir plus de 300 000 points dans AuTuTu. Dans les jeux, nous n’avons constaté aucun problème et tous les jeux testés ont fonctionné en qualité graphique maximale avec une bonne fluidité. Ne vous attendez pas à voir beaucoup de jeux tirer parti de l’écran 90 Hz de l’appareil.

Caméras

L’arrière de l’appareil comporte quatre caméras, la principale étant dotée d’un capteur de 48 MP qui compresse quatre pixels en un seul pour produire des photos plus nettes de 12 MP. C’est en gros la même chose que ce que nous avons vu sur la grande majorité des intermédiaires lancés en 2020. Ce qui est curieux, c’est que l’application native de l’appareil photo ne permet pas de passer en mode 48 MP pour tirer le meilleur parti du capteur.

Dans de bonnes conditions de lumière, il sera possible d’enregistrer de belles photos avec le Moto G 5G Plus. On note seulement un manque de définition sur les bords des images et un peu de bruit dans les ombres. La nuit, la netteté baisse beaucoup, mais il existe un mode nuit qui prolonge l’exposition pour sauver vos photos de l’obscurité. Le résultat est convenable et fera l’affaire pour une publication sur les médias sociaux.

Principal | Ultra-large

L’appareil photo ultra-large a une résolution plus faible et, comme on peut s’y attendre, la qualité baisse considérablement par rapport aux photos enregistrées avec l’appareil principal. Au moins, les couleurs et la gamme dynamique sont similaires dans les endroits bien éclairés.

La situation ne fait qu’empirer lorsque la lumière tombe, produisant des images granuleuses et molles avec un HDR limité et des couleurs délavées. Et il n’y a pas de mode nuit pour essayer de sauver vos photos, ce qui rend son utilisation dans les endroits sombres pratiquement inutile.

Normal | Mode nuit

La caméra macro a une résolution de 5 MP, ce qui est suffisant pour enregistrer des photos en gros plan avec un bon niveau de détail. Il y a un autofocus, ce qui est rare de voir dans les intermédiaires avec ce type de caméra, mais, curieusement, pour s’approcher très près de quelque chose, le téléphone perd la mise au point, ce qui laisse la caméra macro Moto G 5G Plus assez limitée.

Et enfin, nous avons une caméra dédiée au flou des paysages qui manquent de netteté et ont un HDR très limité, mais qui présentent de bonnes textures et ne pèchent pas par l’effet de flou. Il y a une quantité prononcée de bruit, donc évitez d’utiliser le mode portrait dans les endroits sombres.

Au moins, le flash géant a une utilité et éclaire mieux que les autres téléphones compacts à LED.

Sans flash | Avec flash

Le Moto G 5G Plus possède deux caméras frontales, dont une avec un objectif grand angle. En journée, vous aurez de bons selfies, bien que les coins des photos perdent en netteté. Les couleurs saturées ont tendance à plaire à ceux qui aiment ce qui ressemble aux iPhones. L’ultra-large, quant à lui, produit des photos plus douces avec un HDR limité et des couleurs moins éclatantes. Sa qualité diminue beaucoup la nuit, il est donc préférable d’utiliser la caméra standard.

Selfie | Selfie ultra-large

Le caméscope enregistre en 4K à l’arrière et en Full HD à l’avant. Il est possible de filmer en mode standard cinéma pour une visualisation en plein écran sur le mobile. La stabilisation électronique fonctionne très bien pour limiter les secousses et la mise au point de l’appareil est réactive même dans les scènes moins éclairées. Pour vous procurer un câble moteur de la xiaomi m365 Pro, rendez-vous sur Mobilax.fr !

La caméra ultra-large ne filme qu’en Full HD et a une qualité plus limitée, mais en contrepartie, elle enregistre beaucoup plus de scènes. L’appareil photo frontal est tout juste correct. Il présente des images bruyantes même en plein jour et ne dispose d’aucune stabilisation. La capture audio est stéréo et ne souffre pas beaucoup du bruit du vent.

Source : tudocelular.com

Articles Similaires

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse