Apple iPhone 12 Mini – l’analyse

Apple iPhone 12 Mini – l’analyse

Performance : la meilleure partie de tout cela est que l’iPhone 12 mini n’a pas vu son matériel plafonné. Vous aurez la puce A14 Bionic avec les mêmes 4 Go de RAM que l’iPhone 12. Lors de tests, nous avons eu des résultats similaires, ce qui était déjà attendu. Le téléphone compact d’Apple est très agile lorsqu’il exécute n’importe quelle application ou jeu et possède une excellente gestion de la mémoire.

Le même constat est fait dans les benchmarks, et comme l’écran du 12 mini a une résolution légèrement inférieure, il obtient même des scores légèrement supérieurs dans les tests synthétiques axés sur le GPU. Dans AnTuTu, nous avons facilement dépassé les 550 000 points. Ce qui prouve que le plus petit iPhone est loin d’être mini en puissance.

Il prend également les jeux en main et fait tourner tous les jeux disponibles pour iOS dans la fluidité maximale que son écran 60 Hz supporte. Nous avons déjà commenté dans d’autres critiques qu’il est dommage qu’Apple n’ait pas investi dans un écran 120 Hz, mais dans un téléphone avec une si petite batterie, il serait compliqué de voir une autonomie de quelques heures.

Caméras

L’ensemble des caméras est le même que celui de l’iPhone 12. Il y en a deux à l’arrière, dont une avec un objectif ultra-large. À l’avant, nous avons le scanner 3D qui aide à rendre l’arrière-plan flou.

Bien qu’il s’agisse du même matériel, nous avons remarqué qu’Apple n’a pas fait autant d’efforts pour optimiser le logiciel. La 12 mini est capable de prendre de superbes photos. Il capture des images à faible bruit, avec un équilibre des couleurs et un contraste élevé. Le problème réside dans la netteté inférieure à la moyenne, ce qui se remarque en zoomant sur les photos.

L’ultra-large enregistre également de bonnes photos avec un faible niveau de bruit, un contraste précis et de bonnes couleurs sans saturation. Le logiciel de correction de la distorsion de l’objectif fait son travail, mais la netteté limitée est encore plus évidente avec cet appareil, notamment dans les coins des photos.

Principal | Ultra-large

Le mode nuit se déclenche dès qu’il détecte un environnement mal éclairé. L’effet est plus discret en mode automatique, mais vous pouvez prolonger l’exposition manuelle si vous souhaitez des photos plus nettes. Dans l’ensemble, l’iPhone 12 mini enregistre des photos nettes et détaillées la nuit sans souffrir d’un bruit excessif.

L’iPhone utilise la caméra ultra-large pour générer du flou dans les images et le résultat est meilleur que celui de nombreux téléphones dotés d’un capteur de profondeur. N’essayez pas de vous approcher trop près, car cet appareil photo n’est pas adapté aux macros. Aussi, n’attendez pas grand-chose du zoom. Comme il ne s’agit que de numérique, la perte de qualité est considérable. Pour vous procurer la batterie samsung s4 disponible ici, rendez-vous sur Mobilax.fr ! 

Nuit

La caméra frontale dispose de deux modes de capture : un mode fermé et un mode ouvert qui simule un objectif grand angle. Comme on pouvait s’y attendre de la part d’un téléphone Apple, le 12 mini est excellent pour prendre des selfies. Les photos sont très détaillées et contrastées, avec de belles couleurs et un bruit bien contrôlé. Le HDR est moins agressif que celui des concurrents d’Android, ce qui permet de prendre des selfies plus naturels.

Le scanner 3D fait vraiment la différence en matière de flou d’arrière-plan et nous avons un mode portrait bien exécuté avec peu de défauts et un effet fort pour vous mettre en valeur. Le 12 mini active également le mode nuit pour sauver les selfies du bruit et dans l’ensemble nous obtenons de bons clichés.

Selfies

Le caméscope enregistre en 4K avec toutes les caméras. La qualité des séquences est excellente, avec des couleurs éclatantes, un faible bruit et une stabilisation efficace. La mise au point est réactive et la capture audio est propre. Comme les appareils plus chers, vous pouvez également enregistrer avec Dolby Vision, à la fois pour l’affichage sur l’écran de l’appareil et sur d’autres équipements compatibles.

Batterie

Au passage, vous serez peut-être curieux de connaître les performances de la batterie de la 12 mini. Voici la première mauvaise nouvelle : dans nos tests simulant une utilisation moyenne, nous avons eu 12 heures d’autonomie. Si vous débranchez le téléphone le matin, il se déchargera en début de soirée. Avec la 5G activée, il durera encore moins longtemps, d’où la nécessité d’avoir une banque d’alimentation sur soi pour ne pas être à court de téléphone.

Et c’est ici que l’on comprend pourquoi nous ne voyons pas souvent des téléphones compacts haut de gamme. iOS a une meilleure gestion de l’alimentation qu’Android et même ainsi, l’iPhone 12 mini ne tient pas toute la journée. La situation se compliquerait encore plus si nous avions un appareil doté du système de Google et des mêmes 2 227 mAh que l’iPhone 12 mini.

Et le temps de recharge ? Comme dit précédemment, Apple n’expédie plus les chargeurs dans la boîte. Nous avons utilisé un modèle 18W d’Anker qui a mis 2 heures et 46 minutes pour atteindre 100%. Il y a quelque chose qui ne va pas avec la gestion de l’alimentation du 12 mini, car nous avons utilisé le même chargeur sur l’iPhone 12 et il a fallu 1 heure de moins pour le recharger, même avec une batterie plus grande.

Pour preuve, une charge rapide de 15 minutes permet à la 12 mini de récupérer un tiers de sa batterie, et même de dépasser la moitié en seulement une demi-heure. Peut-être qu’avec le chargeur officiel d’Apple, les résultats sont différents.

Source : tudocelular.com

Articles Similaires

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

5 caractéristiques des meilleures trottinettes électriques 

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Sony Xperia XA1 Ultra – l’analyse

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Quantum YOU – ce qu’il faut savoir

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse

Xiaomi Redmi Note 4 64GB – l’analyse