03 84 76 38 19

Florent travaille en Emploi d’Avenir, chez Emmaüs, à Vesoul.

Le 1er septembre, nous avons eu le plaisir de rencontrer Florent, un jeune suivi par la Mission Locale Espace Jeunes de Vesoul.

Florent est en poste, en emploi d’avenir de 3 ans, chez Emmaüs, à Vesoul.

Quel est votre parcours avant de travailler chez Emmaüs ?

Florent : J’ai effectué un Bac Pro en alternance, en communication visuelle (création d’affiches, de logos, infographies), à Besançon.

J’ai suivi ensuite, fin 2015, une formation de technicien informatique, au Greta.

Dans le cadre de mon suivi par la Mission Locale, j’ai effectué un stage chez Emmaüs, à Vesoul. A l’issue de ce stage, il m’a été proposé un service civique, que j’ai effectué de juin 2016 à fin janvier 2017. Pendant ce service civique, j’ai participé à la préparation d’un salon régional. Ce salon avait pour but de faire une grande vente au public, réunissant toutes les structures Emmaüs de Bourgogne Franche-Comté. Le produit de la vente a été dédié à la solidarité internationale. J’ai également travaillé, pendant ce service civique, sur la communication de la page Facebook de la communauté Emmaüs de Vesoul.

A l’issue du service civique, Madame Frédérique Maigret, Responsable de la Communauté Emmaüs 70, m’a proposé un emploi d’avenir, d’une durée de trois ans.

 

Emmaus Image 2

 

En quoi consiste votre travail ?

Florent : Mes tâches sont très variées.

Je suis référent pour le magasin Emmaüs de Lure, qui est ouvert le mardi matin, mercredi après-midi, et le samedi matin. Nous y accueillons une clientèle d’habitués, et je m’occupe de la tenue du magasin, de la caisse, de la mise en rayon, de la gestion des réassorts, des stocks, des chargements. Je travaille en équipe avec une bénévole et un compagnon.

 

Emmaus Image 3

 

Je m’occupe de la communication sur Facebook, j’utilise aussi Photoshop et Illustrator pour créer les différents supports de communication (étiquettes, flyers, affiches).

J’aide la communauté de Vesoul (20 compagnons), dans les tâches quotidiennes : mettre les meubles en place, aller récupérer des cartons dans les magasins, pour notre activité de presse de cartons, ranger le magasin, etc…

 

Emmaus Image 4

 

Qu’est ce que ce poste vous a apporté ?

Florent : beaucoup de choses. 🙂

Je suis assez réservé, et cet emploi m’a permis de sortir de ma « coquille ». J’ai beaucoup de contacts, beaucoup de relationnel, dans mon travail, et cela m’apporte beaucoup. J’ai pu faire de belles rencontres, j’apprend tous les jours, et c’est très gratifiant. 🙂

 

Emmaus Image 5

 

Avant de travailler pour Emmaüs, je n’avais pas de vrai rythme de vie. Ce travail m’a permis de me « recadrer » dans un vrai rythme, en apprenant à respecter les horaires de travail, dans la durée. J’ai pu ainsi finaliser mon permis de conduire.

J’ai pu mettre aussi mes connaissances en communication en pratique, en apprenant à m’adapter à la demande de la communauté.

J’ai acquis de nouvelles connaissances, et je vais faire, cette année, une formation de création et d’impression 3D.

 

Emmaus Image 6

 

Comment se passe l’accompagnement de votre emploi d‘avenir ?

Florent : j’ai un suivi de la Mission Locale, qui est toujours fait par mon conseiller, Jean-Christophe. Des bilans sur mon intégration, l’acquistion de compétences, sont faits régulièrement, dans le cadre du suivi de l’emploi d’avenir.

J’ai également le soutien et l’appui de Me Frédérique Maigret, ma tutrice, mais aussi de toute l’équipe de la communauté Emmaüs.

 

Emmaus Image 7

 

Comment voyez-vous le futur de cet emploi d’avenir ?

Florent : j’aimerais, à l’issue de cet emploi d’avenir, trouvé un travail dans le domaine de la communication ou dans l’infographie, qui me permettrait de continuer à apprendre et à me perfectionner dans ces domaines de compétences.

 

Emmaus Image 8

 

Madame Frédérique Maigret, quelques mots concernant cet emploi d‘avenir ?

Madame Frédérique Maigret : L’emploi d’avenir est important pour des associations qui n’ont pas forcément les moyens de recruter en CDI. Chez Emmaüs, à l’origine l’abbé Pierre avait créé un camp de jeunes. L’objectif était de les ouvrir aux valeurs de solidarité et d’entraide.

Accueillir des jeunes au sein des communautés Emmaüs est très important. Cela nous permet de communiquer des notions d’engagement, de bénévolat. Cela rajeunit aussi les équipes, car les bénévoles sont bien souvent des personnes d’un certain âge, retraitées ou proches de la retraite. L’intégration des jeunes dans nos équipes de bénévoles, apporte beaucoup dans le relationnel et le dynamisme des équipes.

 

Emmaus Image 9

 

Recruter un jeune en contrat aidé correspond aux valeurs d’Emmaüs, qui s’adresse aux personnes éloignées de l’emploi et de l’insertion.

Florent a été accueilli par une communauté de taille familiale et d’ambiance bienveillante, et il a su s’intégrer très vite. Il nous a aussi apporté ses connaissances en communication.

 

Merci à Florent d’avoir bien voulu répondre à nos questions ! 🙂

Merci à Madame Maigret d’avoir bien voulu répondre à nos questions.

 

Pin It on Pinterest